Le conseil agricole en Guinée

Ce document présente les résultats de l’étude-diagnostique menées par le Projet de développement des capacités locales de conseil agricole  (DLEC) financé par l’USAID pour analyser les capacités et les contextes opérationnels des services de vulgarisation et de conseil agricoles dans les pays alignés et d’intervention du Programme Feed the Future.

Entre autres résultats, cette étude relève : (i) des ressources opérationnelles inadéquates et des salaires très faibles; un ration de 1 conseiller agricole pour 10 000 producteurs; (ii) certains projets de donateurs forment des jeunes comme agents de vulgarisation autonomes; (iii) il n’y a pas beaucoup d’ONG locales; certaines organisations paysannes et des fournisseurs privés existent; (iv) certaines vidéos et radio sont utilisées et peuvent être mises à l’échelle; (v) la connexion au marché est faible et des chaînes de valeur clés pourraient être développées; (vi) certaines tentatives de cibler les femmes dans les projets; des sujets tels que le genre, la nutrition et le changement climatique pourraient être intégrés dans la formation régulière; (vii) la présence des distributeurs d’intrants agricoles, les fédérations d’agriculteurs, les cadres existants et les nouveaux vulgarisateurs autonomes est intéressante pour la mise à l’échelle.

lien pour le téléchargement du rapport: DLEC-Guinea_Dest Study_final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *